Forum des TES/L de Zillisheim

Le forum de la classe TES/L du lycée épiscopal de Zillisheim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plans bac pour ceux qui n'étaient pas là mardi matin ou am

Aller en bas 
AuteurMessage
ProfSES
Prof
Prof


Messages : 198
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Plans bac pour ceux qui n'étaient pas là mardi matin ou am   Jeu 12 Juin - 19:32

2 plans, la suite tout à l'heure...

SUJET 1 :AA rappelé les objectifs et instruments des po conj, vous présenterez les difficultés rencontrées par ces po dans la zone €

I. OBJECTIFS ET INSTRUMENTS DES PO CONJ
1. Obj :
Keynes : relancer croissance et lutte / le chômage
Monétaristes : lutte contre l’inflation (garantit le pouvoir d’achat)
2. Instruments :
Po budg : dépenses pu / recettes  Po de relance : baisse des impôts et hausse des revenus de transfert pour favoriser la C° / Hausse des dépenses augm la P° donc l’emploi
Po monét : Taux de change (mais pas utilisé) + taux d’intérêt  Po relance : baisse des taux
Po rigueur : hausse

II. Po conj contraintes dans la zone €
1. Po monét décidée par la BCE : indépendante et but : stabilité des prix
Rechigne à baisser les taux, dommag pour la croissance
Taux de change : a laissé leuro s’apprécier face au dollar : dommag pour les exporta°
2. Po budg sous contrainte
Pacte de stabilité
Mais contrainte extérieure atténuée par la disparition des taux de change donc la po budg devrait retrouver son effic


SUJET 9 : QUEL ROLE L’ECOLE JOUE-T-ELLE DANS UNE SOCIETE DEMOCRATIQUE ?
Intro :
En brûlant des écoles, les « émeutiers » de novembre 2005 ont montré qu’apparemment ils avaient des reproches à faire à l’institution scolaire. Peut-être la rendaient-ils responsables d’une situation qu’ils trouvent injustes. Cela nous amène à nous interroger sur le rôle que joue l’école dans une société démocratique.
Depuis Tocqueville, on sait qu’une société démocratique est fondée sur les principes d’égalité des chances, de traitement, et sur la possibilité de mobilité sociale (Tocqueville parle d’égalité des conditions). Ces principes méritocratiques sont censés justifier les inégalités de situation que l’on constatera inévitablement. Dans ce cadre, l’école semble être un rouage essentiel : en délivrant des diplômes qui doivent faire accéder aux différentes positions sociales, sans tenir compte de l’origine sociale, l’école assure a priori le caractère acquis (au mérite) des statuts sociaux, aussi inégaux soient-ils. S’interroger sur le rôle de l’école, c’est donc être amené à se demander si l’école remplit bien ces tâches ? A-t-elle un fonctionnement vraiment démocratique ? Repose-t-elle vraiment sur l’égalité des chances, et donne-t-elle vraiment toutes ses chances à tous les élèves ? On doit en effet se demander si l’accès au diplôme est indépendant de l’origine sociale des élèves. Cela amène en outre à s’interroger sur « l’efficacité » des diplômes : assurent-ils vraiment l’accès aux différentes positions sociales selon des critères de pur mérite ? Plus globalement, par conséquent, il s’agira ici de s’interroger sur la place de l’école quant aux exigences de la méritocratie : est-elle un mécanisme efficace de justice sociale ? ou ne tend-elle pas à fonctionner comme un « instrument » de reproduction des inégalités sociales ?
Nous verrons, tout d’abord, que l’école semble avoir participé à une certaine « démocratisation » de la société, en s’appliquant de plus en plus à assurer les conditions de l’égalité des chances et de la mobilité sociale. Nous cependant dans un deuxième temps que, malgré des progrès, l’école continue souvent à fonctionner comme un mécanisme de reproduction des inégalités sociales de départ entre groupes sociaux.

I. L’école semble participer à un fonctionnement de plus en plus « démocratique » des sociétés contemporaines
A : Tout d’abord, l’école, depuis une trentaine d’années, semble donner de plus en plus des chances égales à tous les élèves. Massification scolaire
B : Par ailleurs, l’école est de plus en plus fondamentale dans la distribution des positions sociales. Elle est au cœur des mécanismes de mobilité sociale
Diplôme élevé  positions les plus enviables

2 : l’école, malgré tout, est marquée par les inégalités, et ne semble pas parvenir à en éliminer les effets : (elle peut même contribuer à les reproduire. Nous verrons ainsi tout d’abord en quoi l’égalité des chances reste limitée, avant de voir que l’école ne parvient pas à assurer une mobilité sociale satisfaisante.)
A : l’école ne parvient pas à éliminer l’effet de l’inégalité des chances.
Bourdieu
B : le rôle de la démocratisation scolaire dans la mobilité sociale est contestable.
Anderson

Ouverture : « La question du rôle de l’école reste néanmoins cruciale : la preuve en est qu’elle donne très régulièrement lieux à des conflits sociaux ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malviiine
Vétéran du forum
Vétéran du forum


Messages : 39
Date d'inscription : 10/06/2008
Age : 28
Localisation : Zillish

MessageSujet: Re: Plans bac pour ceux qui n'étaient pas là mardi matin ou am   Jeu 12 Juin - 21:01

Merciii Smile

[ Même si j'étais là le matin Wink C'est fort pratique Very Happy ]

Malviine..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://malviine.skyrock.com
 
Plans bac pour ceux qui n'étaient pas là mardi matin ou am
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coucou c'est Axelou ! (Edenson pour ceux qui étaient là à mon départ)
» Pour ceux qui n'aiment pas le design du forum...
» Warhammer V7, petit résumé pour ceux qui n'y jouent plus.
» Pour ceux qui aiment bien critiquer
» Umbar (ou ville du harad pour ceux qui preferent)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des TES/L de Zillisheim :: Echange de connaissances :: Devoirs-
Sauter vers: